Cabane

Le projet de l’hôtel du Couvent à Nice a mobilisé de nombreux moyens humains. Dépourvu de chambre pour héberger une personne supplémentaire, le bâtiment annexe du site proposait en son sein un jardin aux dimensions généreuses, lieu de répit approprié à l’expérimentation. Telle que mise en exergue à travers l’architecture du couvent, l’économie de moyens, fondamentale pour Studio Mumbai, demeurait au centre des préoccupations ; tester in-situ avec des matériaux facilement manipulables, bon marché et sans aucun recours aux entreprises. La cabane vient se glisser sous un auvent supporté par de vieux poteaux en briques et adossé à un grand mur de soutènement constitué de débris de terre cuite et de pierres en tout-venant. En tirant parti du contexte, la cabane emprunte la forme du vide généré sous l’auvent tandis que les poteaux en brique viennent définir la trame de son ossature, essentiellement composée de tasseaux. De petite section, ces derniers assurent la fonction de plancher autant que celle des parois, parois auxquelles viennent se greffer de la toile de jute à l’intérieur et à l’extérieur. On dispose finalement d’une chambre spacieuse recouverte d’un tissu contrastant avec la rugosité des murs existants, pourvue de deux ouvertures unilatérales sur le jardin et d’une porte d’entrée donnant sur l’espace couvert, le salon. De la colle de lapin vient rigidifier les parois et apportent un meilleur confort isotherme à l’ensemble. 

.

Realized

Surface: 10 m2

Nice, France

.